09 juin 2006

Définition : Lycanthropie

wolven_beauty_1_1

Lycanthropie :

Du point de vue de la médecine :
Forme de délire dans lequel le sujet se croit transformé en loup (ou, p. ext., en un animal quelconque) et en imite le comportement.

Du point de vue historique :
Aliénation mentale dans laquelle on voyait au Moyen Âge la manifestation d'un pouvoir maléfique.

Du point de vue légendaire : La lycanthopie est la maladie dont sont infesté les Loup-garous, des hommes condamnés à vivre en humain le jour, et à se transformer en loup assoifé de sang les nuits de pleine lune.

Du point de vue psychologique : Le loup garou trouve sa source dans la peur ancestrale que l'homme porte en le loup, animal qu'il n'a jamais pu dompter (même si les chients font partie de la lignée des loups, ces derniers restent des animaux sauvage). Pourtant, certains peuples ont plutôt bien consiédéré les loups. Ainsi, les romains pensaient qu'une louve avait allèté les premiers fondateurs de Rome. Au moyen age, la peur du loup garou vient des attaques de troupeaux par des loups, et sans doute une part d'imagination de la part des vieillard souhaitant raconter des comptes orginaux à leurs petits enfant...

Du point de vue de Legend of Lycra :
Dans la mythologie de Lycra, les humains ont été engendrés créés par des loups. Cette croyance n'étant plus que légende, c'est avec surprise qu'un homme trouva sur une île du Sud un peuple de loups beaucoup plus intélligents que les êtres humains, et heureusement, totalement pacifiques. C'est une erreur, l'effet secondaire d'une potion soignante destinée aux loups qui a amené le premier homme, l'explorateur, à être pris de lycanthropie. En rentrant dans sa contrée, il la transmis à ses proche, au village, puis les villages voisins furent contaminés, jusqu'à la totalité du pays.
Les lycanthropes de Legend of Lycra ont un autre status que celui qui est leur dans les légendes du Moyen Age : un lycanthrope, dès lors qu'il est contaminé, a conscience d'être abité par une force qui le dépasse, et jouit de chaque instant ou cette force prend un pouvoir plus grand. Ainsi, les formes humaines de lycanthropies, contrairement aux légendes, sont également foncièrement mauvaises le jour, bien qu'ils attendent la nuit pour sévir. La présence de la pleine lune n'est d'ailleur pas nécéssaire à la transformation, et il suffit d'un rayon lunaire pour que la transformation soit effective. La nouvelle lune n'existant pas en Lycra, les lycanthropes ont une forme louve chaque nuit. Certains, par la prise de drogues très dure, parviennent à le rester de jour.

Posté par sunmat à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Définition : Lycanthropie

Nouveau commentaire